Maladie liée au cuir chevelu : l’alopécie


Plaque de peau sèche, démangeaisons, pertes de cheveux, voilà autant de symptômes qui traduisent une maladie du cuir chevelu. Parmi elles, la plus connue et la plus redoutée est l’alopécie.


L'alopécie est le terme médical désignant la perte de cheveux dans laquelle la peau est partiellement ou complètement exposée. Vous souhaitez en savoir plus sur cette maladie et les traitements disponibles ?

Cet article fait un tour d’horizon sur le sujet.


Alopécie : quèsaco ?

L'alopécie se traduit par la perte réversible ou irréversible descheveux ou des poils. Ce qui entraîne une diminution de la densité de ces derniers. Cette maladie peut prendre de nombreuses formes. Elle peut être localisée ou diffuse. Elle peut apparaître sur un cuir chevelu en bonne santé ou malade.

L’alopécie localisée se divise en deux grandes catégories : l’alopécie cicatricielle et l’alopécie non cicatricielle. On parle d’alopécie cicatricielle lorsque les follicules pileux sont complètement endommagés et où les cheveux ne peuvent plus pousser. La perte de cheveux est donc irréversible. Quant à l’alopécie non cicatricielle, elle traduit des follicules pileux toujours en vie et où les cheveux peuvent encore pousser. La perte de cheveux est cette fois-ci réversible.


Les types d’alopécies


L’alopécie peut se manifester sous plusieurs formes. Elle peut ainsi avoir de nombreuses causes.


La calvitie ou l’alopécie androgénique


Elle présente des origines hormonales et se manifeste autant chez les hommes que chez les femmes. Environ un tiers des hommes qui présentent une alopécie androgénique sont chauves à 30 ans, la moitié à 50 ans et environ 80% à 70 ans.

Les femmes quant à elles, sont moins sujettes à cette pathologie. Cette dernière touche près de 15% des femmes ménopausées.

L'alopécie androgénique est associée à l'incapacité du corps à neutraliser les hormones mâles et à une prédisposition génétique qui rend les follicules pileux sensibles aux effets de ces hormones. Cela accélère le cycle pilaire, épaissit le cuir chevelu et provoque une hyper séborrhée. Cette dernière empêche les vaisseaux sanguins d'irriguer correctement les racines.

Il faut savoir que la perte de cheveux chez les hommes se caractérise par un recul progressif de la racine des cheveux sur la partie supérieure du front. Il se produit souvent sur le dessus de la tête. La calvitie masculine peut commencer à la fin de la puberté. En revanche la situation est différente dans le cas de la calvitie féminine. En effet, tous les cheveux situés sur le dessus de la tête deviennent de plus en plus clairsemés.

Il faut savoir qu’il n’y a aucun remède contre la calvitie. Cependant, la prise de médicaments ou de certains produit comme notre sérum "Magic Élixir" peut prévenir ou freiner la chute des cheveux.

L'utilisation de traitements basiques pour activer l'activité capillaire (traitement PRP, luminothérapie…) peut également ralentir l’évolution de la calvitie.

Si cette dernière est trop avancée, la greffe de cheveux ou la pigmentation du cuir chevelu peut être une solution permanente.


L’effluvium télogène


Cette forme d’alopécie est dite diffuse.

Elle se manifeste par une chute de cheveux sans partie clairsemée. L'alopécie télogène se manifeste par une perte de cheveux brusque et massive qui affecte l'ensemble du cuir chevelu. Certains patients peuvent parfois perdre des faisceaux entiers de cheveux. Cependant, il s'agit d'un phénomène temporaire qui se normalisera après 2 à 4 mois.

Il s’agit de la deuxième cause de perte de cheveux chez les femmes. L'effluvium télogène est une phase passagère du cycle pilaire qui survient couramment après une période de stress aigu, une grossesse, un avortement, une fausse couche, un arrêt de la pilule, une infection, une opération chirurgicale, un choc émotionnel, ou un régime strict.

Environ 30 % des cheveux entrent prématurément en phase télogène puis tombent.

Ce phénomène est toutefois réversible, car lorsque la phase critique est passée, les follicules retournent à leur phase active. Précisons tout de même que cela peut prendre plusieurs mois. Il existe des traitements par injection qui permettent notamment de limiter la chute des cheveux et de stimuler leur pousse. Le traitement au laser contribue à l'angiogenèse du cuir chevelu. Un soutien psychologique et des changements alimentaires doivent être associés à ces traitements.


La pelade


La pelade est encore appelée alopécie en plaque. Elle se caractérise par une perte de cheveux sur certaines parties du cuir chevelu. La pelade est généralement limitée, mais dans les cas les plus sévères, tous les cheveux peuvent tomber en quelques heures.

Chez près de 80% des patients, les cheveux repoussent 6 mois à 1 an après la chute. Cependant, d’autres sont contraints à attendre plusieurs années avant qu'ils ne repoussent.

Il s’agit d’une maladie auto-immune. Elle est déclenchée par un stress sévère, des changements hormonaux ou des virus. Lorsqu’elle survient, les follicules pileux sont considérés à tort comme étrangers par l’organisme. Ce dernier décide alors de s’attaquer à eux pour les retirer. Ce qui réduit peu à peu la densité des cheveux. Ajoutons que les cellules souches quant à elles, sont immunisées contre ce phénomène.

Pour favoriser la croissance des cheveux, les médecins peuvent prescrire certains médicaments.

Cependant cela n’est pas suffisant. Il faut un soutien psychologique.


L’alopécie cicatricielle


Cette forme d’alopécie est relativement fréquente. Une cicatrice lisse et brillante se forme sur le cuir chevelu et les cheveux cessent de pousser définitivement. Cette alopécie peut être causée par un accident ou une brûlure. Elle peut également être due à une inflammation du cuir chevelu (comme la dermatite séborrhéique, le psoriasis, le lichen plan, l’alopécie frontale fibrosante ou le lupus érythémateux discoïde). Une radiothérapie du cuir chevelu peut aussi être à la base de l’alopécie cicatricielle.

Étant donné que les follicules pileux sont définitivement détruits, il n’existe aucune solution pour guérir l’alopécie cicatricielle. La seule chose à faire est de masquer les dommages en faisant une dermopigmentation ou une greffe de cheveux.


Les produits de la marque DAME NOIRE


Une solution naturelle pour anticiper, traiter ou soulager vos soucis capillaires vous est offerte par DAME NOIRE.

Elle met à votre disposition son pack MAGIC HAIR contenant le sérum Magic Élixir et le baume capillaire Ymme.

Le sérum a été conçu avec les meilleurs ingrédients naturels et certifiés ECOCERT. Il est la combinaison unique de 20 plantes et se montre un véritable allié de la fibre capillaire. Il aide à traiter l’alopécie et prévient la calvitie.

Appliquez-le deux fois par jour à la racine de la zone à traiter après avoir pris une douche.


Le baume quant à lui est conçu avec des beurres naturels (karité, chébé, cacao…) et est parfait pour assouplir vos cheveux et les hydrater intensément. Appliquez sur des cheveux propres autant de fois que vous le souhaitez. Massez votre cuir chevelu, peignez-vous et réalisez votre coiffure.

Avec la régularité et la patiente, vous pourrez dire adieu à ces maux qui crée tant de complexes.

364 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout